Pouvez-vous comprendre


La Prophétie de la Bible?

Des millions savent que nous vivons dans des periodes impressionnantes, parfois effrayantes! Ils ont lu des livres au sujet de la prophétie biblique qui dépeignent divers scénarios possibles de la "fin du monde », durant une Troisième Guerre Mondiale due à une bombe nucléaire. Beaucoup de ces livres, annonçant la fin de la planète Terre, sont devenus des best-sellers! Les stratèges militaires et chefs d'Etat ont utilisé l'expression biblique "Armageddon" pour désigner une guerre nucléaire impensable! Pouvez-vous comprendre la Prophétie de la Bible? Est-elle "scellée?" Y a-t-il seulement quelques-uns qui la comprennent?  Qu'EST-CE que la prophétie?  Comment pouvez-vous savoir ce qu'il faut croire, quand une personne interprète une certaine prophétie d’une manière et une autre d’une autre manière?
     Lisez dans cette brochure simple, mais profonde, Comment Vous POUVEZ COMPRENDRE LA PROPHÉTIE DE LA BIBLE!

par Garner Ted Armstrong       

Qu’est-ce qui peut être plus fascinant, plus mystérieux que certaines prophéties de la Bible?  Le livre de Daniel, avec sa grande image composée de divers métaux et la terre de potier; les bêtes avec leurs nombreuses cornes et la "petite corne" qui est venu parmi eux pour arracher trois autres bêtes; le livre de l'Apocalypse avec ses sceaux mystérieux et fléaux de la trompette, de grands dragons, une femme revêtue du soleil, un "puits sans fond" symbolique - il ya sûrement beaucoup dans la prophétie biblique pour fasciner, étonner et mystifier!

Environ un TIERS de toute la Bible est prophétie! Les « grands prophètes » comprennent Ésaïe, Jérémie et Ezéchiel, et les « petits prophètes » (soi-disant parce que leurs prophéties de la Bible sont de moindre durée) comprennent Osée à Malachie.

Peu de gens réalisent que Jésus-Christ était le plus grand prophète de tous; que sa «prophétie sur le mont des Oliviers» (Matthieu 24, Marc 13, Luc 21) fournit une clé essentielle à la compréhension de toutes les prophéties.

Que vous le croyiez ou non, on trouve des prophéties de Genèse à l'Apocalypse; certains des Psaumes sont prophétiques par nature, et il est vraiment impossible de comprendre le but même de la vie humaine sur cette planète; impossible de comprendre pourquoi vous êtes né sans comprendre les PROPHÉTIES!
Tout Le Monde Peut-Il Justement Comprendre La Prophétie De La Bible?

A la fin du livre de Daniel, l'archange Gabriel est entrain de conclure son exposé de la plus longue simple prophétie dans la Bible en expliquant à Daniel que la Palestine sera occupée par une grande puissance militaire du Nord. Dans le douzième et dernier chapitre, à la suite de Daniel 11, la plus longue, et l'une des prophéties les plus détaillées de la Bible, Gabriel dit: « En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple; et ce sera une époque de détresse, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu'à cette époque. En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés. Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle » (Daniel 12:1, 2). Dans la célèbre « prophétie du mont des Oliviers» de Jésus, Il dit: « Car alors, la détresse [une période de trouble] sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24:21, 22). De toute évidence, la prophétie de Jésus-Christ et cette prophétie donnée à Daniel par l'archange Gabriel parlent de la même période!

Jérémie a dit: « Malheur! car ce jour est grand; Il n'y en a POINT EU DE SEMBLABLE. C'est un temps d'ANGOISSE POUR JACOB; Mais il en sera délivré. [ce qui signifie qu' il doit PASSER PAR LÀ, sans en être sauvé!] En ce jour-là, dit l'Éternel des armées, Je briserai son joug de dessus ton cou, Je romprai tes liens, Et des étrangers ne t'assujettiront plus.  Ils serviront l'Éternel, leur Dieu, Et David, leur roi, que je leur susciterai » (Jérémie 30: 7-9).

C'est la fameuse GRANDE TRIBULATION de la prophétie biblique! Notez que Gabriel dit à Daniel: « En ce temps-là, CEUX DE TON PEUPLE seront sauvés! » Rappelez-vous que Daniel était en captivité avec plusieurs milliers de ses frères juifs, à Babylone!  La MAISON D'ISRAEL faite de dix tribus du nord avaient été emmenée en captivité plusieurs décennies plus tôt par les armées de Salmanasar, roi d'Assyrie!

Il est donc évident que la grande tribulation de la prophétie biblique est un temps de détresse sur le peuple de Dieu en ISRAËL (pour rappel, le nom de Jacob fut changé à Israël!).

Sûrement, des millions de personnes sont familières avec l’expression « la Grande Tribulation. »  C'est une expression courante et comprise comme une période de grande guerre mondiale; une période sans précédent de traumatisme, de souffrance, de chagrin, de maladie, de tremblements de terre et de raz de marée, de destruction et de perte de vie humaine due à la GUERRE!

Maintenant, notez ce qui s'est passé! 

« Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre JUSQU'AU TEMPS DE LA FIN. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera » (Daniel 12:4).

Notez que les prophéties de Daniel devaient être tues, FERMÉES. Mais pour combien de temps?  Allaient-elles être fermées pour qu'aucun être humain ne puisse jamais les comprendre? Non! Elles devaient être tues et scellées «jusqu'au temps de la fin »!

Vous vivez dans le «temps de la fin»!  Plus tard, Daniel a demandé: « Quand sera la fin de ces prodiges? » (Daniel 12:6).

« Et j'entendis l'homme vêtu de lin, qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve; il leva vers les cieux sa main droite et sa main gauche, et il jura par celui qui vit éternellement que ce sera dans un temps, des temps, et la moitié d'un temps, et que toutes ces choses finiront quand la force du peuple saint sera entièrement brisée. J'entendis, mais je ne compris pas; et je dis: Mon seigneur, quelle sera l'issue de ces choses? Il répondit: Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu'au temps de la fin. Plusieurs seront purifiés, blanchis et épurés; les méchants feront le mal et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l'intelligence comprendront » (Daniel 12:6-10). Ainsi, les prophéties de Daniel devront être comprises, mais pas JUSQU' À CE QU'on est au « temps de la fin »!

Les eschatologues et les étudiants de la prophétie biblique savent depuis des siècles que le livre de Daniel et celui de l'Apocalypse sont interdépendants. C'est comme si la prophétie de la Bible était semblable à un genre d’énigme à image que l’on peut acheter dans un magasin de jouets. Pour avoir une vue d’ensemble complète, il faut lire non seulement le livre de Daniel, mais aussi celui de l'Apocalypse, avec beaucoup d'autres prophéties, dont la moindre n’est pas celle de la prophétie du Mont des Oliviers du Christ, pour compléter le tableau!

C’est pour cette raison qu'un certain nombre de livres ont été publié par des théologiens au fil des années à propos de Daniel et de  l'Apocalypse.

Notez ce que Jean dit de son livre de l'Apocalypse:  « Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour MONTRER à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean (Apocalypse 1: 1). Le livre de l'Apocalypse a été donné pour MONTRER et non pour cacher ou dissimuler. Mais, notez qu'il a été donné pour montrer à « SES SERVITEURS » les choses qui doivent arriver bientôt

Maintenant, tournez-vous vers Amos 3:7:  « Car le Seigneur, l'Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. » Dieu dit que Ses vrais serviteurs sur cette terre VONT comprendre les prophéties de la Bible!

Il dit: « Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune. En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; à un autre, le don d'opérer des miracles; à un autre, la prophétie... » (1 Corinthiens 12: 7-10).

L'apôtre Paul a révélé que : « Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs... » (1 Corinthiens 12: 28).

Par conséquent, un don du Saint-Esprit de Dieu, celui de comprendre les prophéties bibliques a été prévu pour être dans une vraie église de Dieu!  Il dit clairement qu'il va faire ce don qui concerne la compréhension prophétique, uniquement à quelques-uns Ses fidèles ministres!  D'autres, qui peuvent être appelés à exercer d'autres fonctions, soit de fonction pastoral d’une congrégation locale, ou être envoyés par d'autres pour prêcher l'Évangile (comme le cas de Pierre et Jean; Actes 8:14) peuvent ne pas avoir nécessairement le don de comprendre la prophétie.

Par conséquent, nous voyons que Dieu Tout-Puissant a délibérément gardé les prophéties de la Bible!  Elles ne sont PAS données comme un « jouet » de curiosité pour des chefs spirituels potentiels ou des organisateurs de cultes divers.  Elles ne sont pas pour les personnes du même genre que les anciens devins , astrologues, astronomes et adeptes de la sorcellerie babyloniens ; elles ne sont pas données pour servir comme jouet aux spéculateurs, aux fanatiques, aux «prophètes» autoproclamés et aux chefs religieux potentiels!

Le don de comprendre la prophétie, tel que le dit votre Bible, serait une PARTIE de la véritable Église de Dieu!

Qu'est-ce que la prophétie?

La prophétie est une histoire écrite à l'avance!

La prophétie c'est les grandes lignes de l'ensemble du plan de Dieu comme Il SAVAIT que cela fonctionnerait, selon les caprices de la nature humaine couplés avec les interventions de Dieu dont il a besoin de temps en temps, afin d'accomplir son plan!

Dieu Tout-Puissant n'est pas engagé à jouer des jeux.  Ses prophéties bibliques n’ont pas simplement pour rôle de susciter de curiosité, de titiller l'esprit, ou de livrer des «secrets» à quelques-uns de sorte qu'ils puissent revendiquer la révélation divine.

En fait, les prophètes de Dieu apportaient généralement à la fois un TEMOIN et un AVERTISSEMENT. Ils ont été envoyés pour inculper le peuple de Dieu, leur rappelant leurs grands PÉCHÉS tant sur le plan national qu’individuel; leur rappeler les conséquences de ces péchés, et leur demander de se repentir!

Notez un exemple remarquable:  « Cieux, écoutez! terre, prête l'oreille! Car l'Éternel parle. J'ai nourri et élevé des enfants, Mais ils se sont révoltés contre moi.  Le boeuf connaît son possesseur, Et l'âne la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, Mon peuple n'a point d'intelligence. Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d'iniquités, A la race des méchants, aux enfants corrompus! Ils ont abandonné l'Éternel, ils ont méprisé le Saint d'Israël. Ils se sont retirés en arrière... Quels châtiments nouveaux vous infliger,  Quand vous multipliez vos révoltes? La tête entière est malade, Et tout le coeur est souffrant. De la plante du pied jusqu'à la tête, rien n'est en bon état: Ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, Qui n'ont été ni pansées, ni bandées, Ni adoucies par l'huile.  Votre pays est dévasté, Vos villes sont consumées par le feu, Des étrangers dévorent vos campagnes sous vos yeux, Ils ravagent et détruisent, comme des barbares ... Si l'Éternel des armées Ne nous eût conservé un faible reste, Nous serions comme Sodome, Nous ressemblerions à Gomorrhe » (Esaïe 1: 2-9).

Ici, Esaïe compare le bœuf muet qui connaît son chemin vers la grange et l'étable précis où son alimentation est en attente, contrairement à Israël noyée dans ses péchés et qui a complètement abandonné Dieu!

Ensuite, l'analogie du corps est donné; la «tête» serait l'analogie des chefs de gouvernement, de l'industrie, des affaires, de l'éducation, de la science et de l'armée; et Dieu dit la «tête entière est MALADE!»

Peut-être que le cœur est la conscience, la volonté et la ferme résolution nationale; le muscle et le tendon du corps la force de travail; le système nerveux et circulatoire, les moyen de transport aérien et terrestres et de communication; et ainsi de suite.

Dieu montre que de la «plante du pied jusqu'à la tête, » il n'y a rien que «blessures, contusions et plaies putréfiées. »

Ensuite, les gens sont vus comme se lamentant que, excepté que Dieu n’ait épargné un petit RESTE, les propres peuples de Dieu auraient été entièrement détruits comme Sodome et Gomorrhe l’ont été! Les prophéties d'Esaïe contiennent de nombreux actes d'accusation contre les PÉCHÉS nationaux d'Israël!  Peut-on être plus particulièrement précis, ou convaincant à l’attention des nations modernes comme les États-Unis, la Grande-Bretagne, quelques-unes des nations démocratiques de l'Europe occidentale, y compris le Canada, l'Afrique du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, comme dans Esaïe 3:12?

Dieu dit: « Mon peuple a pour oppresseurs des enfants, Et des femmes dominent sur lui;  Mon peuple, ceux qui te conduisent t'égarent, Et ils corrompent la voie dans laquelle tu marches. »

Aujourd'hui, cette prophétie d'Esaïe a un caractère poignant special.

Aucun des Prophètes ne s’est porté volontaire.

Jérémie a été spécialement appelé par Dieu avant même qu'il ne soit né (Jérémie 1: 5), et, comme tous les autres prophètes, il ne s’est pas porté volontaire pour ce travail! 

Au contraire, quand la Parole de Dieu fut adressée à Jérémie, il dit: « Ah! Seigneur Éternel! voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant. Et l'Éternel me dit: Ne dis pas: Je suis un enfant. Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t'enverrai, et tu diras tout ce que je t'ordonnerai » (Jérémie 1: 7).

Maintenant, notez les accusations contre le peuple de Dieu Israël commençant dans le deuxième chapitre. Jérémie dit: « Je vous ai fait venir dans un pays semblable à un verger, Pour que vous en mangiez les fruits et les meilleures productions; Mais vous êtes venus, et vous avez souillé mon pays, Et vous avez fait de mon héritage une abomination... » Il demande: « Y a-t-il une nation qui change ses dieux, Quoiqu'ils ne soient pas des Dieux?  Et mon peuple a changé sa gloire contre ce qui n'est d'aucun secours! Cieux, soyez étonnés de cela; Frémissez d'épouvante et d'horreur! dit l'Éternel » (Jérémie 2: 11-12). Même Ezéchiel, bien qu’il prophétisa tout en étant en un état de captivité (Ezéchiel 1: 1), a reçu un message de terribles actes d'accusation contre le peuple de Dieu, Israël!

« Voici, j'endurcirai ta face, pour que tu l'opposes à leur face; j'endurcirai ton front, pour que tu l'opposes à leur front... » (Ezéchiel 3: 4-9).

Ezéchiel a aussi reçu une mission spéciale pour la Maison d'Israël! Il lui a été dit: « Fils de l'homme, je t'établis comme SENTINELLE sur la maison d'Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de ma bouche, et tu les AVERTIRAS de ma part.  Quand je dirai au méchant: Tu mourras! si tu ne l'avertis pas, si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang. Mais si tu avertis le méchant, et qu'il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité, et toi, tu sauveras ton âme » (Ezéchiel 3: 17-19). 

Ainsi, Dieu a placé une lourde responsabilité personnelle sur les épaules de Ses prophètes!  Leur performance dans l'exécution de leurs appels individuels était liée directement à leur propre salut! S'il manquait à avertir les pervers et que le pervers mourrait, Dieu tenait le prophète comme responsable!

S’ils arrivaient à AVERTIR le pervers, même si leur message était repoussé et rejeté, le prophète serait épargné.

AUCUN des prophètes de Dieu ne s’est porté volontaire!

Esaïe a dit qu'il était un homme aux «lèvres impures» (Esaïe 6: 5), mais Dieu, à travers une vision, a montré à Esaïe «l'un des séraphins» qui, « tenant à la main une pierre ardente, qu'il avait prise sur l'autel avec des pincettes. Il en toucha ma bouche, et dit: Ceci a touché tes lèvres; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié. J'entendis la voix du Seigneur, disant: Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous?    Je (Esaïe) répondis: Me voici, envoie-moi » (Esaïe 6: 5-8).  Dans chaque cas, les prophètes de Dieu devaient accepter de porter le message!

Certes, l'exemple le plus remarquable est celui du prophète Jonas, comme il tentait de fuir la responsabilité que Dieu lui imposait.  Jonas fut naufragé et avalé par un poisson géant spécialement préparé qui le vomit sur le rivage. Jonas a été humblement prêts après l' épreuve.

Notez ce que dit Amos à ses adversaires après avoir reçu l'ordre de sortir de son pays immédiat et de ne plus parler des jugements de Dieu!

« Amos répondit à Amatsia: Je ne suis ni prophète, ni fils de prophète; mais je suis berger, et je cultive des sycomores. L'Éternel m'a pris derrière le troupeau, et l'Éternel m'a dit: Va, prophétise à mon peuple d'Israël. Écoute maintenant la parole de l'Éternel, toi qui dis: Ne prophétise pas contre Israël, et ne parle pas contre la maison d'Isaac. A cause de cela, voici ce que dit l'Éternel: Ta femme se prostituera dans la ville, tes fils et tes filles tomberont par l'épée, ton champ sera partagé au cordeau; et toi, tu mourras sur une terre impure, et Israël sera emmené captif loin de son pays » (Amos 7:14-17).

Ainsi, Dieu a spécialement appelé certains hommes venant de divers horizons, leur a donné Son message et leur a ordonné de se rendre, avec un MESSAGE, vers son peuple au cou raide, rebelle et rejetant Dieu.

Toujours, ils ont été rejetés! Israël rebelle a repoussé le message et l'avertissement de Dieu, comme elle continue de le faire jusqu'à ce jour! 

Jésus fait référence à cela dans son accusation extrêmement sévère pour les pharisiens. Il dit: « C'est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, fin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d'Abel le juste jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l'autel. Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération.  Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! Voici, votre maison vous sera laissée déserte » (Matthieu 23: 34-38).

Peut-être le résumé de tous les prophètes pourrait être trouvé dans les paroles de Dieu par Jérémie à Israël: « Ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël: Ajoutez vos holocaustes à vos sacrifices, Et mangez-en la chair! Car je n'ai point parlé avec vos pères et je ne leur ai donné aucun ordre, Le jour où je les ai fait sortir du pays d'Égypte, Au sujet des holocaustes et des sacrifices. Mais voici l'ordre que je leur ai donné: ÉCOUTEZ MA VOIX, Et je serai votre Dieu, Et vous serez mon peuple; Marchez dans toutes les voies que je vous prescris, Afin que vous soyez heureux. Et ils n'ont point écouté, ils n'ont point prêté l'oreille; Ils ont suivi les conseils, les penchants de leur mauvais coeur, Ils ont été en arrière et non en avant. Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d'Égypte, Jusqu'à ce jour, Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, Je les ai envoyés chaque jour, dès le matin. Mais ils ne m'ont point écouté, ils n'ont point prêté l'oreille; Ils ont raidi leur cou, Ils ont fait le mal plus que leurs pères... Alors dis-leur: C'est ici la nation qui n'écoute pas la voix de l'Éternel, son Dieu, Et qui ne veut pas recevoir instruction; La vérité a disparu, elle s'est retirée de leur bouche » (Jérémie 7: 21-28).

En raison du grand sacrifice consenti par ces grands hommes de Dieu; en raison de leur énorme contribution à la littérature biblique, et leur exemple pour nous aujourd'hui, Jésus-Christ a dit qu'ils sont une partie de la fondation de l'ÉGLISE DE DIEU du Nouveau Testament! 

Notez! « Car par lui [Christ] nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres ET DES PROPHÈTES, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire » (Ephésiens 2: 18-20).

Prophétie est Double

Une grande partie de la prophétie de la Bible est double, ce qui signifie qu’elle se compose de déclarations qui sont à la fois thèse et antithèse; type et antitype, ou une réalisation préalable (généralement immédiate) et, un accomplissement final des jours ultérieurs.

Comme une question de fait, les type et antitypes, les «ombres» de la réalité, des figures de style, métaphores, comparaisons et analogies sont utilisés abondamment tout au long de la Bible, comme ils le sont dans une grande partie de notre littérature et dans le langage courant.

Peut-être l'un des plus grands exemples de la dualité est dans la prophétie de la destruction imminente de Jérusalem, donnée par Jésus-Christ dans Matthieu 24 (lire également Marc 13, Luc 21).

Notez que dès le début de la prophétie Jésus a dit:

« Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée » (Matthieu 24: 2).

Vient ensuite la prophétie du Mont des Oliviers des faux Christs et des faux prophètes; des guerres et des bruits de guerres; des conflits mondiaux, des famines, des pestes, des tremblements de terre; qui sont tous décrits comme «le commencement des douleurs», ou le début de la Grande TRIBULATION (Matthieu 24:21).

Faisant suite à la tribulation, c'est une description des signes célestes (Matthieu 24:29), suivie par l'apparition du «signe du Fils de l'homme dans le ciel» (verset 30) et de la seconde venue du Christ (versets 30, 31).

Le chapitre se termine avec l'avertissement du Christ:  « Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul... » (verset 36), et Son avertissement qu’au moment de Son retour imminent, les êtres humains vivraient comme à l’accoutumé sans se soucier d’aucune catastrophe probable, complètement inconscient de la signification de l'époque (versets 37-39) et Ses exemples de ceux qui ne veillaient pas et qui avaient été pris au dépourvu (versets 48-51).

En appliquant le simple test de vérité à cette prophétie, vous pourrez facilement vous rendre compte qu'elle était double par nature.

Car, Jérusalem a été détruite environ quarante ans après cette prophétie! Josèphe relate par écrit l'effusion de sang la plus bestiale et la plus hideuse que l’on peut imaginer; le siège prolongé, l’horrible famine et faim, finalement la conquête de la ville, l'empalement et la torture à mort de dizaines de milliers de Juifs; la destruction des pierres même des parties supérieures du mur d'enceinte de la ville et de celle de ses bâtiments, ainsi que la profanation de son célèbre temple.

Fidèle aux prédictions de Jésus-Christ de Nazareth, cette génération qui lui était contemporaine n’avait pas encore disparue que les choses décrites dans sa prophétie du Mont des Oliviers arrivèrent!

Mais il n'y avait pas de «signes célestes»!  Le «signe de la venue du Fils de l'homme» n’apparût pas dans le ciel! Jésus-Christ de Nazareth n'était pas revenu à cette époque!  En outre, alors que la ville était détruite, des milliers de pierres furent laissées intactes, et qui sont encore là aujourd'hui, ce qui n’est pas à considérer littéralement au vu de la prédiction de Jésus qu'il « ne restera pas pierre sur pierre »!

Il est évident pour les étudiants sérieux de la Bible et les croyants remplis de l'Esprit que la prophétie du Mont des Oliviers de Jésus était DOUBLE. La première partie a été réalisée de manière typique en ce que Jérusalem fut détruite par les armées de Titus de Rome en  70-71. De manière choquante, il doit y avoir une autre destruction à venir de Jérusalem - Eh oui !, la ville moderne - selon la prophétie de la Bible!

Quelques autres exemples de dualité se trouvent dans les descriptions du roi de Babylone (Esaïe 14: 4) et du Prince de Tyr (Ezéchiel 28: 2).

Tous les commentaires bibliques sont universels dans leur acceptation de la dualité de ces deux chapitres dans leur description des humains, des rois physiques des empires ou des villes-états et dans leur description de Satan le diable!

Le roi de Babylone est un type de Satan le diable, qui est décrit dans Esaïe 14: 12-14.  Le Prince de Tyr est un type de Satan le diable, qui est décrit à partir du verset 12 d'Ézéchiel 28 et se termine à la dernière partie du verset 17 de ce même chapitre.

Il y a un troisième sens indistinct dans ces deux chapitres, en ce que l'ancien roi de Babylone et le Prince de Tyr sont les types indistincts de la fameuse «bête» d'une dictature militaire à venir en Europe centrale; le «roi du nord» de Daniel 11:40, etc.; le grand dictateur du monde futur ayant une alliance avec le «faux prophète» et qui sera détruit à la Seconde Venue du Christ (Apocalypse 19:20).

Il existe de nombreux exemples de la Bible d'ombres et de types, ainsi que de dualité.

Ainsi, il y a l'Ancien et le Nouveau Testament, l'Ancienne et la Nouvelle Alliance, le premier homme, Adam (Adam de la chair, dans le jardin d'Eden) et le «deuxième homme Adam" (Jésus-Christ, 1 Corinthiens 15: 45,46). Pharaon était un symbole de Satan le diable; Moïse et Aaron sont typiques des "deux témoins" de l'Apocalypse 11; Egypte était un type du PÉCHÉ, et Israël physique, un type de rachetés de Dieu spirituals.

Les plaies qui se sont abattues sur l'Egypte de l'ancienne époque d'Exode sont typiques des grands fléaux de la trompette qui se déverseront sur la puissance de la bête; la libération des Israélites de la captivité est typique d'un rassemblement futur du peuple de Dieu à la Seconde Venue du Christ (Esaïe 10: 20,21; Esaïe 11: 11-12; Esaïe 11: 15-16; Isaïe 19:23, 24; Jérémie 50: 18-19; Ezéchiel 11: 17-20; Osée 1: 10,11; Joël 2: 18-20; Zacharie 1:17; Zacharie 8: 3-8: etc.).

L'évasion des enfants d'Israël à travers les eaux entrouvertes de la mer Rouge est le symbole du baptême (1 Corinthiens 10: 1-4), et leur séjour dans le "désert du péché» est symbolique de la vie d’épreuves à surmonter du nouveau Chrétien baptisé.

La traversée de la rivière du Jourdain, vers la «terre promise» est un symbolisme de l'héritage chrétien du royaume de Dieu; et les quarante années d’errance (quarante est un nombre qui symbolise épreuve ou test dans la Bible) symbolique de la vie d'épreuves et de tribulations auxquels sont confrontés tous les chrétiens nés de nouveau (Jean 16:33). Il y a littéralement des dizaines de types dans la Bible qui sont des exemples du reflet du plan de Dieu.

Ainsi, chacun des jours saints annuels sont le reflet de la réalité du dessein de Dieu; ils sont prophétiques, en ce sens:

(1) La Pâque (Sainte Cène du Seigneur) et l'effusion du sang de l'agneau pascal était le symbole du sacrifice du Christ. Dans le Nouveau Testament, la substitution de pain sans levain et une gorgée de vin (symboles de son corps brisé et sang répandu) par Christ a remplacé l'agneau pascal, mais symbolisait la même chose (Matthieu 26: 26-28). La participation du Chrétien à la Pâque symbolise son acceptation du sang versé par Jésus-Christ comme son Sauveur personnel pour expier ses péchés (1 Corinthiens 11: 23-30).

(2) Les jours des pains sans levain symbolisent une vie faite d’épreuves; le pain au levain symbolise le fait d’être "enflé", ou rempli par les éléments les plus vils de la nature humaine, tels que la vanité, l'égoïsme, la jalousie, la cupidité, etc. Le fait de manger des pains sans levain pendant sept jours (à l'origine, en relation directe avec la Pâque en Égypte et l'Exode) est le symbole d’une vie chrétienne pleine d’épreuves après l'acceptation de Christ et le baptême (1 Corinthiens 5: 2-8; Lévitique 23: 5, 6).

(3) La fête de la Pentecôte (Actes 2; Lévitique 23: 9-16) est celle des «prémices» et le reflet du fait que Dieu ne cherche pas à sauver le monde entier MAINTENANT; Il ne cherche qu’à appeler des «prémices» à l'Éternel; que Jésus-Christ est le premier de ces prémices, et que la grande récolte des âmes des derniers jours est encore à venir. «Pentecôte» signifie simplement "cinquantième", et est une version anglicisée du nom grec de la «Fête des Prémices" qui survenait cinquante jours après le sabbat hebdomadaire pendant les jours des Pains Sans Levain.

4) La Fête des Trompettes (Lévitique 23:23; Nombres 29: 1) est un festival qui se concentre principalement sur la «dernière trompette» (1 Corinthiens 15:52), qui sonnera lors de la seconde venue de Jésus-Christ, bien que ceci comprenne toutes les «trompettes» en rapport avec les fléaux que Dieu a révélé dans le livre de l'Apocalypse (Apocalypse 8: 6, 7, 8, 10, etc.) et symbolise une ANNONCE, un AVERTISSEMENT aux habitants de la terre de l'arrivée imminente du Christ. En tant que tel, la Fête des Trompettes est aussi une célébration concernant l'OEUVRE DE DIEU qui doit être accomplie sur la terre; celle de la prédication de l'Evangile du Royaume de Dieu en tant que témoin et comme avertissement (Matthieu 24:14).

(5) Le Jour du Grand Pardon (Lévitique 23: 27-29) contient de nombreux types de reflets et d’exemples dans son observance originelle, et est toujours respecté de nos jours en jeûnant (Actes 27: 9, marge). C'est un jour qui symbolise le « par-don» de Dieu; et dépeint le moment dans le futur où le monde entier sera finalement réconcilié avec Dieu.

(6) La Fête des Tabernacles symbolisait le séjour de l'ancien Israël, et le fait qu'ils «habitaient dans des tentes » (tabernacles), lieu d'habitation temporaire. Le chrétien est, aujourd'hui, «une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple particulier ... comme des étrangers et des pèlerins ...» (1 Pierre 2: 9-17). Principalement, cependant, la Fête des Tabernacles est la «fête de la récolte» pendant l’été; un festival célébrant la grande moisson. Elle prédit la venue du Royaume de Dieu sur cette terre; c'était un moment de grande joie (elle est toujours célébrée par les personnes qui comprennent que ces jours doivent être respectés) dépeignant l’avènement prochain du royaume de Dieu sur terre.

(7) Le Dernier Grand Jour (Lévitique 23:39), survenant immédiatement après la Fête des Tabernacles est le septième jour saint annuel de Dieu, et représente le « grand jugement du trône blanc» (Apocalypse 20: 11) et la seconde résurrection (Apocalypse 20: 5) lorsque, au cours d'une période apparente de cent années (Esaïe 65:20), un temps de jugement (pas de condamnation) aura lieu pour tous ceux qui n'ont jamais été appelés et jamais eu une véritable opportunité dU salut au cours de leur vie.

Ainsi, dans les sept festivals annuels ou sept jours saints annuels il y a un reflet ou représentation complète du PLAN DE DIEU lui-même!

Il y a littéralement des dizaines de types de reflets dans la Bible. En voici quelques-uns: Abraham, comme reflet de Dieu le Père prêt à offrir son propre Fils, Jésus-Christ, quand Abraham avait reçu l’ordre de sacrifier Isaac, et, quand Dieu compris qu’il était prêt à le faire et qu’un bélier fut donné comme substitut. Moïse est, en un sens, à la fois typique de Dieu le Père (par rapport au don de la loi) et de Christ, le Fils (en tant qu’intermédiaire entre Dieu et Israël). Moïse et Aaron ensemble sont typiques des deux témoins de l'Apocalypse I : 1. Jannès et Jambrès, les deux «magiciens» de la cour de Pharaon, sont symboliques des deux témoins qui disent «Laisse aller mon peuple.» David est un type de Jésus-Christ. Esdras, Néhémie, et Zorobabel, qui ont tous figuré en bonne place dans la libération des Juifs de leur captivité à Babylone, sont des symboles de Jésus-Christ.

Illustrations Poétiques
Rappelez-vous, aussi, qu'une bonne partie de la Bible est composée de poésie. Il existe de nombreux livres poétiques (comme les Psaumes, le Cantique des Cantiques, etc.) et de nombreux passages de certains des principaux prophètes sont des poésies. 

Quelques exemples de signification poétique pourraient inclure le placement du charbon ardent sur les lèvres d'Esaïe, comme pour le purifier afin de ne pas être, comme il le prétend, un homme aux "lèvres impures" (Esaïe 6). D'autres exemples notables sont Jérémie 13: 1-10; 25:15; 27: 2,3; Ezéchiel 3: 2,3 et 4: 4-6. Certains des exemples d'expression poétique de la joie de la délivrance se trouvent dans Esaïe 35: 1-7; 55: 12,13; et Joël 2: 21-30.
Symbolisme Biblique

Souvent, la Bible utilise des symboles pour exprimer des pensées et des idées. Le Saint-Esprit est comparé à certaines des manifestations physiques de la puissance. Ces exemples incluent l'eau (Jean 3: 5; Ephésiens 5:26; 1 Jean 5: 6; Apocalypse 22: 1,17), le feu (Actes 2: 3; 1 Pierre 1: 7; Apocalypse 3:18; etc.), et le vent (Jean 3: 8; Actes 2: 2; etc.).

L'eau, la substance qui donne la vie, qui est essentielle à la vie; le vent ou l'air, qui est aussi essentiel à la vie; et le feu, qui peut à la fois purger et nettoyer (dans le cas des métaux, etc.), ou est capable de détruire, sont donc utilisés généralement pour représenter le puissant ESPRIT de Dieu!

De même, «la lumière» du soleil et des étoiles est également utilisée. Peut-être que si la Bible avait été écrite aujourd’hui, Dieu aurait utilisé l'énergie nucléaire et les lasers comme reflet de son incroyable puissance et force.

Notez quelques symboles bibliques supplementaires: « Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Éternel. Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre » (Esaïe 2: 2-4).

Ici, comme dans beaucoup d'autres prophéties, il est évident que « la montagne » symbolise le gouvernement de Dieu. C'est probablement à la fois littéral et figuré, en ce que la Bible prédit que le temple de Dieu, son quartier général sur la terre sera sur «le Mont des Oliviers », qui se fendra par le milieu pendant le grand tremblement de terre final (Zacharie 14: 4-9).

Quand il est dit que la maison de l'Éternel sera établie « sur la cime des montagnes», cela signifie au-dessus des soi-disant «grandes puissances» ou grandes nations, et «élevée au-dessus des collines" par-dessus toutes les nations de moindre importance!

 Les étoiles sont utilisées comme symboles pour les anges (Apocalypse 9: 1). Dans la vision de Jésus-Christ que Jean a eu (Apocalypse 1), il y avait «dans sa main droite sept étoiles ... » (Apocalypse 1: 16). Voici un exemple de la façon dont la Bible s'interprète d'elle-même. En se contentant de lire la description de tout ce que Jean a vu, le verset 20 dit: «Lle mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, .... » (Apocalypse 1:20).

Jésus-Christ est appelé «l'étoile brillante du matin » (Apocalypse 22:16, Apocalypse 2:28).

Une BÊTE ou une créature sauvage et vorace est généralement utilisée pour désigner un gouvernement ou un royaume de gentils. Au septième chapitre de Daniel, par exemple, sont représentés quatre grandes bêtes. Notez la description: « Le premier était semblable à un lion, et avait des ailes d'aigles; je regardai, jusqu'au moment où ses ailes furent arrachées; il fut enlevé de terre et mis debout sur ses pieds comme un homme, et un coeur d'homme lui fut donné. [Il s'agit de la folie et de la guérison de Nabuchodonosor] Et voici, un second animal était semblable à un ours, et se tenait sur un côté; il avait trois côtes dans la gueule entre les dents, et on lui disait: Lève-toi, mange beaucoup de chair. Après cela je regardai, et voici, un autre était semblable à un léopard, et avait sur le dos quatre ailes comme un oiseau; cet animal avait quatre têtes, et la domination lui fut donnée. Après cela, je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, il y avait un quatrième animal, terrible, épouvantable et extraordinairement fort; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait; il était différent de tous les animaux précédents, et il avait dix cornes. Je considérai les cornes, et voici, une autre petite corne sortit du milieu d'elles, et trois des premières cornes furent arrachées devant cette corne; et voici, elle avait des yeux comme des yeux d'homme, et une bouche, qui parlait avec arrogance. Je regardai, pendant que l'on plaçait des trônes. Et l'ancien des jours s'assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure; son trône était comme des flammes de feu, et les roues comme un feu ardent.

Maintenant, remarquez comment la Bible s'interprète d'elle-même en révélant le sens de ces diverses créatures. En continuant à lire le même chapitre, nous arrivons au verset 17:  « Ces quatre grands animaux, CE SONT QUATRE ROIS qui s'élèveront de la terre » Qu’un roi se lève pour son royaume c'est absolument compréhensible selon le second chapitre de Daniel. Ici, nous voyons la vision de Nabuchodonosor, et la grande image décrite dans Daniel 2: 32-35. 

Daniel, par un miracle, reçu l'interprétation du rêve et le révéla à Nabuchodonosor. Il dit: « O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t'a donné l'empire, la puissance, la force et la gloire; il a remis entre tes mains, en quelque lieu qu'ils habitent, les enfants des hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel, et il t'a fait dominer sur eux tous: c'est toi qui es la tête d'or.  Après toi, il s'élèvera un autre royaume, moindre que le tien; puis un troisième royaume, qui sera d'airain, et qui dominera sur toute la terre. Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces. Et comme tu as vu les pieds et les orteils en partie d'argile de potier et en partie de fer, ce royaume sera divisé; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer, parce que tu as vu le fer mêlé avec l'argile. Et comme les doigts des pieds étaient en partie de fer et en partie d'argile, ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. Tu as vu le fer mêlé avec l'argile, parce qu'ils se mêleront par des alliances humaines; mais ils ne seront point unis l'un à l'autre, de même que le fer ne s'allie point avec l'argile.  Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d'un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement » (Daniel 7: 4-9).

Peut-on avoir quelque chose plus claire que ça? La tête de l'image représentait Nabuchodonosor, mais il est évident que le roi et le ROYAUME sont complètement interchangeables, et signifient la même chose.

Il dit: « Après TOI, il s'élèvera un autre royaume, moindre que le tien; puis un troisième royaume, qui sera d'airain, ... » (Daniel 2:39). Les chercheurs et les historiens bibliques s’accordent tous pour dire qu’il s’agit de la succession évidente des quatre royaumes païens de portée mondiale : Babylonien, Médo-perse, Greco- macédonien, et Empire Romain.

Ce que beaucoup ont manqué dans ces prophéties si claires est le fait qu'à la fois la grande image du deuxième chapitre de Daniel et la quatrième bête du septième chapitre de Daniel aboutissent à la seconde venue du Christ. Par conséquent, il est évident que la quatrième bête, qui est l'empire romain avec ses nombreux réveils et résurrections à travers l'histoire, sera en vigueur aux derniers moments avant la seconde venue de Christ!

C'est «dans le temps de ces rois» (Daniel 2:44) que Jésus-Christ reviendra! Dans ce cas, «ces rois» se réfèrent aux dix orteils de la grande statue de Daniel 2.

Notez la corroboration biblique:  « Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi. (Apocalypse 17: 12-14 ).

Le fait qu’il y aura dix nations unies ensemble dans une super-dictature en Europe centrale, probablement appelée «Etats-Unis d'Europe» au moment de la seconde venue de Jésus-Christ, ne fait aucun doute

«Les cornes» sur les créatures sont des symboles des dirigeants de l'Etat, soit civils ou religieux. Il est évident que la «petite corne» de Daniel 7 fait référence à la papauté qui a renversé plusieurs gouvernements au Moyen-Age. 

Israël physique (y compris à la fois la maison d'Israël et la maison de Juda) est toujours dépeint comme une femme. En fait, Dieu Tout-Puissant dépeint Israël comme l'épouse, et Dieu comme le prétendant en proposant l'Ancienne Alliance. Dieu s’est «proposé» de donner à Israël ses lois et a promis de devenir protecteur, pourvoyeur et fournisseur d'Israël. Quand Israël a accepté les termes et conditions de la loi de Dieu, elle constituait une ALLIANCE ou un accord entre eux.

Dieu a utilisé l'analogie d'un «contrat de mariage» et a déclaré: «J'étais un mari pour eux» (Jérémie 31: 31-32).

Quand Israël a rompu les termes et conditions de l'alliance, Dieu a appelé cela de la prostitution ou débauche. Lire le chapitre entier d'Ezéchiel 16, où Dieu dépeint Israël comme un jeune, belle femme qu'il trouva comme un enfant abandonné, l'a amenée à «multiplier comme le bourgeon du champ» (Ezéchiel 16: 7), mais qui l'a abandonné et "a fait confiance en sa propre beauté et s’est prostituée ..." (Ezéchiel 16:15). Ezéchiel 23 est un autre chapitre important, où la maison d'Israël (les dix tribus du nord) est appelée "Ahola" et Jérusalem, symbole de la maison de Juda, "Aholibah." 

Ce chapitre décrit à nouveau leur prostitution en abandonnant leur alliance avec Dieu et ayant concours avec les nations païennes.

L'église est représentée comme une femme «vêtue de soleil, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles» (dans ce cas, symboliques des douze apôtres de Apocalypse 12: 1). Il faut être prudent, à la lecture de quelques-unes des prophéties de l'Ancien Testament, au sujet de la description d'une femme appelée «la fille de Sion» ou «les filles de Sion" qui ne signifie pas toujours l'église. 

Un exemple se trouve dans Esaïe 3: 16: «L'Éternel dit: Parce que les filles de Sion sont orgueilleuses, Et qu'elles marchent le cou tendu Et les regards effrontés, Parce qu'elles vont à petits pas, ...» Il s'agit évidemment des femmes de la nation physique d'Israël!   

Dieu utilise aussi le symbole d'une prostituée, ou d’une femme déchue pour décrire la fausse et grande église universelle!  Remarquez-le bien:  « Assieds-toi en silence, et va dans les ténèbres, Fille des Chaldéens! On ne t'appellera plus la souveraine des royaumes.    J'étais irrité contre mon peuple, J'avais profané mon héritage, Et je les avais livrés entre tes mains: Tu n'as pas eu pour eux de la compassion, Tu as durement appesanti ton joug sur le vieillard. Tu disais: A toujours je serai souveraine! Tu n'as point mis dans ton esprit, Tu n'as point songé que cela prendrait fin.

Écoute maintenant ceci, voluptueuse, Qui t'assieds avec assurance, Et qui dis en ton coeur: Moi, et rien que moi! Je ne serai jamais veuve, Et je ne serai jamais privée d'enfants! Ces deux choses t'arriveront subitement, au même jour, La privation d'enfants et le veuvage; Elles fondront en plein sur toi, Malgré la multitude de tes sortilèges, Malgré le grand nombre de tes enchantements. Tu avais confiance dans ta méchanceté, Tu disais: Personne ne me voit!  Ta sagesse et ta science t'ont séduite. Et tu disais en ton coeur: Moi, et rien que moi! » (Esaïe 47: 5-10).  Voir aussi Apocalypse 17: 5.

Comprendre les Séquences de Temps

Dieu donne certaines clés, spécifiques à la compréhension des séquences de temps bibliques.

Notez: « et vos enfants paîtront quarante années dans le désert, et porteront la peine de vos infidélités, jusqu'à ce que vos cadavres soient tous tombés dans le désert. De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, ... (Nombres 14:33, 34).

Dieu nous indique clairement que le nombre de jours pendant lesquels les éclaireurs avancés de la nation d'Israël ont fouillé la terre promise représentera le nombre d'années pendant lesquelles ils erreront sur les terres du Sinaï.

Maintenant, remarquez le quatrième chapitre d'Ezéchiel. Ezéchiel doit représenter une carte de la ville de Jérusalem sur une tuile, comme un «signe à la maison d'Israël.» Il devait dépeindre, comme un enfant jouant dans le sable, une ville fortifiée, représenter les armées avançant contre elle, avec tous les mécanismes de siège de l’époque, puis de se coucher d'abord sur un côté puis sur l'autre pour représenter le nombre d'années pendant lesquelles Israël porterait leur iniquité.

« Puis couche-toi sur le côté gauche, mets-y l'iniquité de la maison d'Israël, et tu porteras leur iniquité autant de jours que tu seras couché sur ce côté. Je te compterai un nombre de jours égal à celui des années de leur iniquité, trois cent quatre-vingt-dix jours; tu porteras ainsi l'iniquité de la maison d'Israël. Quand tu auras achevé ces jours, couche-toi sur le côté droit, et tu porteras l'iniquité de la maison de Juda pendant quarante jours; JE T'IMPOSE UN JOUR POUR CHAQUE ANNÉE » (Ezéchiel 4: 4-6).

Pour voir une application pratique de cette importante clé dans la compréhension de la prophétie biblique, tournez-vous vers Apocalypse 12 et 13. Ici, vous voyez la femme (pour laquelle vous avez appris qu’elle signifie la vraie église de Dieu) à qui «deux ailes du grand aigle » ont été donnés (un symbole de la protection de Dieu ; Exode 19: 4), afin qu'elle puisse s'envoler dans le désert, vers son lieu, où elle est nourrie pour un temps, des temps et la moitié d'un temps, à partir de la face du serpent (Apocalypse 12:14).

Plus tard dans la treizième chapitre, nous lisons que la durée de cette persécution sous le faux prophète et la bête est de «quarante-deux mois» (Apocalypse 13: 5).

Pourtant, dans Apocalypse 12: 6, la même période de temps est appelé mille deux cent soixante jours. Un simple calcul nous montre, à l'aide de la clé qu’un jour représente une année de réalisation, qu'il y avait, en fait, une période de 1260 années durant le Moyen Age, lorsque la vraie église de Dieu a connu de terribles persécutions; et il nous dit, en outre, qu'une année prophétique se compose de 360 jours de mois de trente jours!

Ainsi, à des fins prophétiques, nous pouvons comprendre le sens du «temps» biblique.

Un temps c'est un an dans la prophétie biblique. Ainsi, «le temps, des temps et la moitié d'un temps» signifie exactement trois ans et demi. Trois ans et demi se composent de quarante-deux mois de trente jours chacun. Ainsi, nous avons mille deux cent soixante jours, 42 mois, ou trois ans et demi.

Apparemment, la grande tribulation, des signes célestes et le Jour du Seigneur s'insèrent dans ces trois ans et demi.

AVERTISSEMENT: Ne tentez pas de «fixer des dates » dans la prophétie biblique! Beaucoup ont appris, parfois à leur grande déception, que c'est une grave erreur de penser que vous avez trouvé une certaine clé spécifique ou autre; un certain tableau de chiffres, des valeurs numériques affectées aux lettres grecques, hébraïques ou anglaises, etc. puis arriver à une date précise pour la réalisation d'une grande prophétie!

Traitement de la Prophétie Biblique dans la Vue D'Ensemble

Les prophéties de Jésus-Christ sur le mont des Oliviers sont les plus importantes pour nous, à l’époque où nous nous trouvons! Ce sont ces prophéties (Matthieu 24, Marc 13 Luc 21) qui interprètent la séquence temporelle des événements décrits dans le livre de l'Apocalypse, qui commence précisément au chapitre 6 et 7, et selon le thème général de la tribulation, les signes célestes et le jour du Seigneur comme cela est développé dans le reste du livre de l'Apocalypse.

Remarquez une autre clé importante pour comprendre la séquence de ces grands événements. Lire Joël 2:31, comparez soigneusement avec Matthieu 24:29, puis lire les sixième et septième chapitres de l'Apocalypse.

Par cette brève étude, vous verrez que la grande tribulation (Matthieu 24:21, 22), ou le temps d'angoisse de Jacob, vient AVANT les signes célestes. Vous verrez que les signes célestes viennent APRÈS la tribulation. Vous verrez que le Jour du Seigneur vient APRÈS les signes célestes!

Par cette simple compréhension, vous pouvez comprendre que ceux qui prêchent un «enlèvement secret» où l'église est prétendument enlevée de la terre avant la «grande tribulation » sont complètement dans l'erreur.

Les partisans de ce type d'enlèvement confondent généralement la tribulation et le Jour du Seigneur, en en faisant la même chose.

Une étude simple que vous pouvez faire personnelement pour vous aider dans ce que vous avez appris, consiste à lire la brève description des grands événements qui arriveront sur cette terre donnée par Jésus-Christ dans la première moitié de Matthieu 24.

En le faisant, lisez Apocalypse 6 et 7. Notez que la première chose que Christ a prédite était qu'il y aurait «de faux Christs et de faux prophètes.» Maintenant, remarquez le premier des «quatre cavaliers de l'Apocalypse» (Apocalypse 6) qui est un être qui apparaît comme Christ, mais qui, au lieu de porter une «épée aiguë à deux tranchants», porte un arc. Il sort pour conquerir et pour vaincre. Beaucoup sont CONFUS au sujet de cette prophétie. Est-ce que cela se réfère au Christ? Laissez Jésus-Christ Lui-même faire l'interprétation! Rappelez-vous, «aucune prophétie n’a d'interprétation particulière.”      

Remarquez le cavalier suivant parmi les quatre de l'Apocalypse, le cheval rouge qui évoque la guerre. Et d’après Jésus, quel serait le deuxième des grands événements? «Il y aura des guerres et de bruits de guerres!»

Une fois que vous avez établi la séquence des événements, vous pouvez comprendre le sens de chacun des «quatre cavaliers d'Apocalypse 6» ; c'est à dire, (1) de faux Christs et de faux prophètes; (2) les guerres et de bruits de guerres; (3) la famine; (4) la mort et la destruction.

Le cinquième sceau symbolise la tribulation, le sixième sceau des signes célestes, et le septième sceau est composé de sept fléaux de la trompette.

Notez soigneusement que les 144000 et la «grand multitude innombrable» (Apocalypse 7) ne doivent pas être scellé par le sceau de Dieu sur leurs fronts pendant la grande tribulation et après celle-ci (Apocalypse 7:14). Par conséquent, ils seront encore sur cette terre pendant ce temps-là!

Le Dr Bullinger, dans sa « Bible Compagnon » (Zondervan Press) dresse un tableau intéressant qui compare Apocalypse 6 et 7 avec Matthieu 24 dans l'annexe.

Pour une étude d'échantillon, lisez attentivement Apocalypse 17. Demandez-vous quelle église se trouve sur une ville aux sept collines célèbres? Quelle église a gouverné sur la plupart des grands royaumes des Gentils, y compris les nombreux réveils du «Saint Empire Romain»? Quelle église est devenue «ivre du sang des saints»?

Notez que cette grande fausse église aidera effectivement à former une union future de DIX NATIONS (verset 12), qui se battra contre le Christ à sa venue! Quelle grande église réside dans une « grande ville qui règne sur les rois de la terre»?

Pensez-y.

Croyez-le ou pas, une étude attentive de ce seul chapitre dans votre Bible, Apocalypse 17, vous donnera une bien meilleure compréhension, comparée à celle de beaucoup de gens, y compris les auteurs des livres traitant des  prophéties de la Bible!

Naturellement, le sujet que j'ai brièvement traité dans ce livret pourrait facilement être étendu à plusieurs grands livres! Il n'y a ni temps ni espace suffisant pour le faire ici. En utilisant ce que vous avez appris dans cette brochure, qui est un guide, peut-être pouvez-vous maintenant mieux intégrer et comprendre beaucoup de parties de la prophétie de la Bible!
 

-Fin-

 

Vous ne pouvez copier et distribuer les informations contenues dans ce livret qu’à des amis ou à la famille, sans modifications, sans frais et en citant l'auteur et l'éditeur. Vous ne pouvez pas le publier à l’attention du grand public.

Cette publication est destinée à être utilisée comme un outil d'étude personnelle. Veuillez savoir qu'il n’est pas sage de prendre n'importe quelle parole humaine pour quoi que ce soit. Pour cela, prouver toutes choses par vous-même à partir des pages de votre propre Bible.

L'Association Évangélique Garner Ted Armstrong
P.O. Box 747
Flint, TX 75762
Téléphone: (903) 561-7070 • Fax: (903) 561-4141

Littérature GRATUITE supplémantaire est disponible sur notre site web:

www.garnertedarmstrong.org
 

Les activités de l'Association Évangélique Garner Ted Armstrong sont supportée par des dimes, des offrandes et des dons consentis librement par des Chrétiens et de collaborateurs qui se sont dédiés à la prédication de l’Evangile de Jésus Christ.