LA LOI DE DIEU ETAIT-ELLE EN VIGUEUR

AVANT LE SINAI?
 

Christ est-il venu pour EN FINIR avec la loi de son Père? « Clouer la loi sur la croix » était-il l'un des principaux objectifs du séjour de Christ sur la terre? Des millions supposent que Jésus Christ est venu comme un «réformateur», pour EN FINIR avec les lois de Dieu! Des millions de « chrétiens » nominaux rejettent toute obligation d'obéir aux lois de Dieu comme étant «du légalisme» et «du maintien de la loi » et «essayer de gagner le salut par les œuvres! » Vous serez étonné d'apprendre que la loi de Dieu n'est pas venu à existence à la montagne de Sinaï; mais qu'il était bien connu par les anciens patriarches et même par les rois païens, des siècles avant!

par Garner Ted Armstrong  

Il ya des millions de chrétiens professant et fréquentant l'église qui ne peuvent pas citer même quatre des Dix Commandements! Pourtant, ils ont eu un lavage de cerveau toute leur vie à croire que c'est ensemble de «choses à faire et ne pas faire» dur, rigoureux, sévère, présage terrible qui sont impossibles à respecter; un joug de servitude lourd que le Christ a dû venir retirer!

Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité!

Qu'est ce qui est si MAUVAIS sujet des Dix Commandements? Est-ce sévère, dur, un joug de servitude à "honore ton père et ta mère»? Est-ce un fardeau terrible de rejeter le polythéisme païen, et venir à connaître le seul vrai Dieu; à « ne pas avoir d'autres dieux devant ma face »? Nous tordons-nous de douleurs et grinçons-nous les dents pour obéir au commandement qui dit: «Tu ne voleras pas»? Est-ce le commandement contre la tuerie celui que nous détestons?

Quel que soit votre croyance religieuse, vous AIMERIEZ avoir tous vos voisins garder avec diligence les Dix Commandements! S'ils le faisaient, vous vivriez dans un quartier magnifique, décent, pacifique, prospère, respectueux de la loi. Vous vivriez dans un lieu libre de la criminalité; un lieu où, si votre fille de quatre ans se perdait, vos voisins vous la rameneraient immédiatement saine et sauve ; un quartier où il est inutile de verrouiller vos portes, posseder des alarmes de sécurité, et des voitures de police en patrouille.

Si nos populations maintenaient même UN des dix, la société elle-même serait tout à fait différente - infiniment plus respectueuse de la loi.

Est-il vrai que la loi de Dieu est "abolie"? Si vous pouviez demander Jésus-Christ personnellement s'il ya quelque chose qu'il faut FAIRE pour recevoir le salut, que pensez-vous de ce qu'Il dirait, aujourd'hui?

Il n'est pas nécessaire de se demander, car lorsque un jeune homme riche est venu à Jésus-Christ lui demander ce qu'il devait faire pour être sauvé, notez ce que le Christ a répondu: « Et voici, un homme s'approcha, et dit à Jésus: Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle? 

« Il lui répondit: Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements.

« Lesquels? lui dit-il. Et Jésus répondit: Tu ne tueras point; tu ne commettras point d'adultère; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage;

« honore ton père et ta mère; et: tu aimeras ton prochain comme toi-même.

« Le jeune homme lui dit: J'ai observé toutes ces choses; que me manque-t-il encore?

« Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi ». (Matthieu 19: 16-21).

Il ne fait aucun doute QUELS commandements Jésus s'est referré. Les seuls «commandements» contenant des points qu'il a mentionnés sont les dix commandements, codifiées dans la pierre par le doigt de Dieu sur le mont Sinaï. Il ya ceux qui "exigent" que Dieu spécifiquement RÉPÈTE chacun des dix, y compris le quatrième commandement, dans le NOUVEAU Testament! Puisque le Christ a seulement mentionné certains points spécifiques, disent-ils, cela voulait dire, qu'Il a seulement placé son sceau d'approbation sur ces points, et pas sur les autres!

Alors, voulait-il dire que c'est bien à adorer d'autres dieux? Il n'a rien dit sur le premier commandement! A-t-Il signifié qu'il est bon de se prosterner devant les idoles? Il n'a rien dit sur le deuxième commandement! Voulait-il dire qu'il est bon de briser le Sabbat? A-t-Il signifié qu'il est bon de désirer et convoiter? Christ a articulé la MOITIÉ des dix. Cela signifie-Il qu'Il prenait et choisissait lequel des dix étaient toujours en vigueur, et lequel Il écartait?

Christ clairement résuma les six derniers commandements quand Il a dit, «Tu aimeras ton prochain comme toi-même», car il n'y a aucun point spécifique de la loi qui comprend ces mots. Les quatre des dix premiers nous disent comment adorer Dieu, et c'est un nombre pour Dieu; les six derniers nous disent comment aimer notre prochain, et c'est un nombre pour l'homme.

LES DIX COMMANDEMENTS

Des enquêtes ont prouvé que des millions de «chrétiens» fréquentant l'église, professant, ne peuvent pas réciter tous les Dix Commandements, mais quelques-uns, le cas échéant! Les voici, directement tirés à partir de Exode 20, avec les numéros ajoutés:

(1) « Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

(2) « Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

(3) « Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

(4) « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

(5) « Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.   

(6) « Tu ne tueras point.

(7) « Tu ne commettras point d'adultère.

(8) « Tu ne déroberas point. 

(9) « Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

(10) « Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain » (Exode 20: 3-17).

Lequel des dix est si MAUVAIS; si MAL; si DURE; tellement IMPOSSIBLE que Dieu a dû envoyer son Fils sur la terre pour effacer son erreur? Quand vous pensez à ce sujet, il n'y a qu'UN SEUL de ces commandements qui est HAÏ par le monde de « chrétienté »! Pouvez-vous deviner lequel il s'agit? (Indice: Il se situe entre le 3ème et le 5ème commandement!)

Aucune des grandes dénominations traditionnelles enseigne que l'on peut tuer, voler, commettre l'adultère, mentir, adorer devant des idoles (une exception ici, bien sûr), ou maudir et abuser ses parents. Mais TOUTES, sans exception, rejettent totalement le QUATRIÈME commandement!

Parce qu'une église apostate a adopté les jours fériés purement païens, en remplacant les Sabbats annuels de Dieu de la Sortie d'Egypte et des Jours des Pains sans Levain avec "Pâques": parce qu'ils étaient entrain de rejetter activement tout ce qu'ils appelaient «Juif», ils ont légiféré contre le saint jour du Sabbat de Dieu, et substitué à la place par le «jour du Soleil» païen!

Au moment du conseil de Nicée en 325 après JC (une période de temps à partir de l'ascension du Christ plus longue que l'histoire des États-Unis), l'église apostate commandait chrétiens professant à ne pas se "judaïser" en gardant la Pâque le quatorzième jour de Nisan, ou d'observer le septième de jour du sabbat.

Pendant de nombreux siècles, églises professant «Chrétiennes» ont observé le DIMANCHE comme leur «Sabbat» rejetant complètement le seul jour que Dieu ait jamais fait saint!

Lisez ce quatrième commandement de nouveau et soigneusement. Notez qu'il dit que nous devons nous RAPPELER du jour du Sabbat, pour le SANCTIFIER (ou garder sainte)! On ne peut pas « garder » sainte ce qui n'a pas été RENDU saint!

Si quelqu'un devait vous remettre un verre d'eau fraîche et dire: «Voici, GARDEZ CECI CHAUD pour moi», on pourrait penser qu'il était devenu fou. Vous diriez: «Comment puis-je le GARDER chaud, quand il n'a pas été FAIT chaud?"

La raison pour laquelle nous sommes ordonnés de nous RAPPELER du septième jour de la semaine est révélé dans le récit de la création elle-même: « Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.

« Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu'il avait créée en la faisant » (Genèse 2: 2, 3). Dieu avait fini son TRAVAIL, mais il n'avait pas fini de CRÉER!

Remarquez ce que le Christ a dit: « Puis il leur dit: Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat,

de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat » (Marc 2:27, 28). Le sabbat a été FAIT! Il a été fait lorsque l'homme a été fait, et fait POUR la grande bénédiction et bénéfice de l'homme! Christ est le Seigneur du Sabbat! Alors QUEL jour est vraiment « Le Jour du Seigneur »? Il est dans votre propre Bible!

Qui Était Le Dieu
De L'Ancien Testament?

Maintenant, QUI a fait le Sabbat? Qui a écrit les Dix Commandements et les a livrés à Moïse?

Vous pourriez répondre: «Pourquoi, Dieu l'a fait. » Mais connaissez-vous le mot original de « Dieu » dans le texte inspiré? C'est ELOHIM, qui est un mot PLURIEL, ce qui signifie plus d'un! Il s'agit d'un mot comme «groupe», ou «famille», ou «ensemble», et signifie PLUS d'un!

Notez la preuve: « Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance,... » (Genèse 1:26).

Dieu n'était pas comme un professeur distrait qui parlait à lui-même! Il y avait un membre Divin d'Elohim qui était le « porte-parole », qui faisait le parler! Notez autre preuve, lorsque le Celui qui Parlait, appelé «YHWH» ou «Yahvé» (certains le prononcent «Jéhovah») a divisé les nations à Babel: « Et l'ÉTERNEL [YHWH] dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c'est là ce qu'ils ont entrepris; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu'ils auraient projeté.

« Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres.

Et l'ÉTERNEL les dispersa loin de là sur la face de toute la terre; et ils cessèrent de bâtir la ville » (Genèse 11: 6-8).

Maintenant, remarquez l'un des chapitres les plus étonnantes dans la Bible, le 1er chapitre de l'évangile de Jean, que, si l'un des plus de 400 dénominations admettrait d'être vrai pourrait absolument démolir nombre de leurs doctrines les plus chéries!

Vous verrez POURQUOI sous peu!

Jean a écrit: « Au commencement était la Parole, [Grec: Logos, ce qui signifie « Porte-parole »], et la Parole était avec Dieu [Grec: Theos, qui signifie plus d'un; l'équivalent de l'Hébreu Elohim], et la Parole était Dieu [Le Logos était Theos - qui signifie que les DEUX membres de l'Elohim Divine étaient tous deux appelés «Dieu», ou Théos].

« Elle était au commencement avec Dieu.

« Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle » (Jean 1: 1-3) Vous  rendez-vous compte de ce que vous lisez? Votre Bible est clairement entrain de vous dire que JÉSUS-CHRIST A FAIT LA CRÉATION! Celui qui est devenu Jésus-Christ; né de la vierge Marie, de la postérité d'Abraham; Celui qui a pris sur lui la chair et la forme HUMAINE EST LE DIEU qui a traité avec les patriarches! Il est Celui qui a dit: «Que la lumière soit! » Il est Celui qui a dit: «Que le sec paraisse! » Il est Celui qui a dit: « FAISONS l'homme à NOTRE image! » Il est Celui qui a béni, sanctifié, rendu saint le jour du SABBAT!

Sauf si vous êtes prêt à déchirer cette page de la Bible, et, avec elle, beaucoup d'autres pages qui prouvent la même chose, vous êtes venus face à face avec le FAIT que le Seigneur Jésus-Christ de Nazareth était le membre de l'Élohim qui a créé l'UNIVERS; le système solaire, la terre, et toute vie sur elle!

Notez en outre: « En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

« La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. 

« Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean.

« Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.

« Il n'était pas la Lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la Lumière.

« Cette Lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

« Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue. 

« Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue » (Jean 1: 4-11). QUI était «dans le monde»? Christ! QUI a fait le monde? Christ! QUI est venu chez les siens, les Juifs, qui « ne l'ont point reçu»? Christ!

Notez le verset suivant: « Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jean 1: 12). Ce fut l'un des versets préférés du Dr Billy Graham, cité dans plusieurs de ses campagnes d'évangélisationalors qu'il exhortait les gens à «recevoir le Christ. » Y a-t-il un homme ou une femme honnête qui ne SAIS pas maintenant, après avoir lu ces vérités étonnantes de sa propre Bible, que Jésus-Christ du Nouveau Testament est le Dieu de l'Ancien Testament, le Créateur même? Depuis, il était le Créateur, Il a également été le LÉGISLATEUR; Celui qui a écrit les Dix Commandements et les a livrés à Moïse!

John a continué, « lesquels sont nés [Grec: gennao, qui signifie «engendré»], non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

« Et la parole a été faite chair, et elle a habité [Grec: « tabernaclé,» ou habité temporairement] parmi nous, pleine de grâce et de vérité; (et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père) » (Jean 1:13, 14).

Maintenant que vous SAVEZ que celui qui a écrit les Dix Commandements avec son propre doigt est la MÊME personne de la divinité qui est devenu Christ, notez ces témoins puissants: Car je suis l'ÉTERNEL [Hébreu «YHWH» ou «Jéhovah», le membre de Élohim dans une relation d'alliance avec Israël; Celui qui est devenu Christ!], je ne change pas; Et vous, enfants de Jacob, vous n'avez pas été consumés » (Malachie 3: 6). Alors, CHANGE-t-il, ou ne CHANGE-t-il pas?

Si le Dieu des patriarches et des prophètes - Celui qui est devenu Christ - dit qu'Il ne change pas, alors, croyez-vous qu'il change?

Seul un fou et blasphémateur diraient oui!

S'il NE CHANGE PAS, alors pensez-vous qu'Il a publié les Dix Commandements dans Son état ​​pré-humain, puis est venu sur la terre pour les CHANGER en tant que Jésus-Christ?

Paul a écrit: « Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement » (Hébreux 13: 8).

Parce qu'il n'a jamais CHANGÉ, Jésus-Christ a dit au jeune homme riche: «Si tu veux entrer dans la vie, OBSERVE LES COMMANDEMENTS! »

Quand Est-Ce Que La Loi De Dieu
Avait Pris Effet Pour La Première Fois ?

Quand est-ce que Dieu a-t-il informé la première fois Sa création que Lui, Dieu, était le SOUVERAIN? Quand a-t-il donné l'humanité tous les ordres?

« L'Éternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder. 

« L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;

« mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras » (Genèse 2: 15-17). En vertu d'être son CRÉATEUR, Dieu [Elohim: le « porte-parole », membres de la Divinité qui parlait, devenu Christ] "a commandé" l'homme! Il s'est révélé Lui-meme comme le dispensateur de tout don excellent, en disant que l'homme pourrait «manger librement» de dizaines de sortes de produits alimentaires succulentes, beau, mûrs, savoureux, sains. Il y avait sans doute de nombreux types d'arbres à portée de main; de nombreux types de palmiers, avec les dates et les noix de coco; arbres fruitiers comme les pêches, poires, pommes, prunes, cerises et autres; arbres de noix avec des noix, noisettes, pistaches, amandes, et des dizaines d'autres; les olives étaient là, de même que des dizaines de sortes de baies. Toutes les plantes vertes, des arbustes et des vignes aux cultures de racine, étaient à portée de main.

Adam pouvait prendre de n'importe lequel et tous librement!

Mais Dieu a réservé un seul arbre au milieu du vaste jardin (qui peut avoir été grand comme un pays très vaste) qu'Il commanda à l'homme de ne pas toucher!

Le toucher avait provoqué la peine de MORT!

Puis, après la création d'Eve, est venu Satan, le premier menteur du monde. Il est appelé un "enchanteur rusé" dans la Genèse. Le mot «serpent» vient de Nachash en hébreu, qui ne dit rien sur l'aspect, mais seulement sur ​​le caractère. Il signifie «enchanteur rusé», et n'est certainement pas un «serpent», même si Satan est assimilé dans l'Écriture à un «serpent».

Notez ce qui s'est passé: « Le serpent [Nachash] était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?

« La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.

« Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.

« Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point;

« mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea » (Genèse 3: 1-6).

Le Nachash était «SUBTILE » Il n'est pas venu clairement accuser Dieu de mentir. Au lieu de cela, il coucha sa question en utilisant de termes trompeurs. Il a LAISSÉ ENTENDRE que Dieu avait dit aux deux premiers humains qu'ils devraient MOURIR DE FAIM! Il a laissé entendre que Dieu avait dit qu'ils ne pouvaient pas manger tout ce qui était appétissant et attrayant pour la nourriture! Il a subtilement laissé entendre que Dieu était cruel; qu'il leur avait placé au milieu de toute cette nourriture, et pourtant leur a dit de ne pas toucher quoi que ce soit - mais à mourir de faim!

La première ménagère au monde a écouté sans méfiance le boniment du vendeur malhonnête. Elle pensait qu'elle avait besoin d '«expliquer». Elle a dit, en effet: «Oh, non, vous avez tort. Dieu a dit que nous pouvions manger de tous les arbres, sauf celui dans le milieu du jardin. Si nous mangeons de lui, Il a déclaré que nous allions mourir! »

Expliquer à Satan c'est de tomber dans son piège.

Satan a alors dit le premier MENSONGE. C'est le «GRAND MENSONGE» qu'il a imposé au large sur le monde chrétien pratiquant. Il a dit aussi bon que: «Oh non, vous ne MOURREZ pas, pourquoi, ne savez-vous pas que vous pouvez vivre éternellement, tout comme Dieu? Ce fruit, qu'il ne veut pas que vous ayez est 'un fruit élégant', qui vous rendra sage, comme Dieu. Pourquoi, Dieu SAIT que vous ne mourrez pas!

Dans la Bible Espagnol, l'expression se lit, Mas sabe Dios, qui signifie «Dieu sait plus», ou «Dieu sait mieux. »

Satan a perpétué ce premier mensonge pendant des milliers d'années. Même aujourd'hui, des MILLIONS pensent qu'ils ne mouront pas ou jamais, ils croient qu'ils ont une « âme immortelle » qui restera VIVANT POUR TOUJOURS, que ce soit au ciel ou en enfer!

Mais Adam et Eve avaient maintenant PÉCHÉ! Comment? Ils ont brisé le premier commandement, du fait qu'ils ont mis le fruit défendu entre eux et Dieu. Ils ont brisé le cinquième commandement, du fait qu'ils ont déshonoré et ont désobéi à leur seul Parent. Ils ont brisé le huitième commandement, car ils ont volé ce qui ne leur appartenait pas. Ils ont brisé le dixième commandement, du fait qu'ils convoitèrent, et ont convoités le fruit défendu.

Jacques a écrit, « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous » (Jacques 2:10).

Notez les conséquences du premier péché: « Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

« Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,

« il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs.

C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière » (Genèse 3: 16-19).

Dieu les chassa alors du jardin d'Eden: « Et l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris.

« C'est ainsi qu'il chassa Adam; et il mit à l'orient du jardin d'Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie » (Genèse 3:23, 24).

La peine était une vie entière de travail épuisante! Au lieu de fruit succulent facilement disponibles, l'homme devrait combattre des épines et des chardons; il aurait à travailler, la sueur ruisselant de son front, pour élever les cultures afin de survivre. Adam et Eve ont perdu leur maison avec sa beauté, ses ruisseaux ondulant et son climat agréable, avec tout ce qui est à manger à portée de main. Ils ont perdu leur innocence. Là où ils avaient vu auparavant seulement la beauté, ils pensaient maintenant que la nudité était honteuse, embarrassante. Ils se sentaient maintenant coupable, et se sont cachés de Dieu!

Ils ont vu leurs premiers-nés commettre le premier meurtre - la brutalité s'élever et en tuant son propre frère cadet par jalousie. Leurs vies ont dû être malheureuses; des tragédies misérables, des souvenirs horribles, le travail brutal, et, enfin, la mort.

Qui était en charge, ici? Y avait-il des lois? De commandements à être observés?

Bien sûr, il y en avait! Le point entier de l'histoire c'est révéler l'origine du PÉCHÉ; cataloguer le PREMIER PÉCHÉ du premier homme et de la première femme!

Remarquez ce que Dieu dit des habitants de Sodome dans Sodome et Gomorrhe: « Les gens de Sodome étaient méchants, et de grands pécheurs contre l'Éternel » (Genèse 13:13). Et QU'EST-CE que le péché? La MÊME personne Divine de la Divinité qui a inspiré Genèse 13:13 a également inspiré à Jean d'écrire, « Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi » (1 Jean 3: 4).

Paul a écrit: « parce que la loi produit la colère, et que là où il n'y a point de loi il n'y a point non plus de transgression » (Romains 4:15). Pour que les habitants de Sodome soient pécheurs il devait y avoir une LOI en vigueur! C'est ce que dit la Bible!

Abraham a gardé
  les Dix Commandements de Dieu

Abraham est appelé «le père des fidèles. » Son exemple de CONFIANCE TOTALE en Dieu; de la FOI que Dieu accomplirait ses promesses, le fit devenir un exemple perpétuel à toute l'humanité. Paul écrit: « Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu,

« et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir.

« C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice » (Romains 4:20-22).

C'est l'une des meilleures définitions de la foi - être absolument convaincu que tout ce que Dieu promet, il est capable de réaliser!

Ne jamais confondre grâce aux œuvres! La grâce signifie non gagné, pardon immérité! Cela signifie pardon immérité! Des œuvres, tandis que REQUISES, ne nous font rien « gagner »!

Êtes-vous un citoyen de naissance de votre pays? Alors vous n'avez rien fait pour «mériter» votre citoyenneté - elle est venue comme un cadeau gratuit! Devez-vous RESPECTER LES LOIS de votre pays afin de conserver votre liberté et citoyenneté? Pourquoi, bien sûr! Il en est ainsi pour le royaume et le salut de Dieu. Le DON GRATUIT de Dieu pour nous, c'est le PARDON miséricordieux pour nos péchés! Et QU'EST-CE que le péché? Le péché est la RUPTURE DES DIX COMMANDEMENTS - la transgression de la loi!

Supposons que vous avez violé les lois contre le vol d'automobile, ou braquage de banque. Vous êtes devenu honteux; contrit. Vous êtes allé aux autorités, restaurer l'argent, et vous êtes rendu.

Supposons qu'un juge miséricordieux vous a exprimé sa GRACE. Supposons qu'il a consideré votre sincère contrition, et vous a placé sur « probation », vous permettant d'aller gratuitement?

Êtes-vous alors libre d'ENFREINDRE LES LOIS ENCORE? Ou n'êtes-vous pas attendu à VIVRE EN LEUR SEIN? Si vous commencez alors à vivre de nouveau au sein de la loi, MÉRITEZ-VOUS le pardon miséricordieux vous accordé? Bien sûr que non!

Quand Dieu nous pardonne d'avoir violé ses Dix Commandements, Il attend alors que nous vivons EN eux!

Dieu a éprouvé Abraham presque au point de rupture, bien au-delà du point de rupture pour la plupart des êtres humains normaux avec leurs doutes et leurs craintes. Une fois qu'Abraham avait passé le test pour savoir si oui ou non il offrirait son fils, Isaac, Dieu [Celui qui est devenu le Christ] dit, «par moi-même: Je le jure, dit l'Éternel, parce que tu as fait cela, et que tu n'as pas refusé ton fils, ton fils unique:

« je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. 

« Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix » (Genèse 22: 16-18).

Notez ce que Dieu [Celui qui est devenu le Christ] dit à Isaac: « Séjourne dans ce pays-ci: je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité, et je tiendrai le serment que j'ai fait à Abraham, ton père.

« Je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel; je donnerai à ta postérité toutes ces contrées; et toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité,

« parce qu'Abraham a obéi à ma voix, et qu'il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois » (Genèse 26: 3-5). Ce fut des SIÈCLES avant la codification de la loi au Sinaï! C' était deux générations avant que quelqu'un appelé «Juif» ne soit né! C'était des siècles avant Moïse!

Les Dix Commandements n'ont pas été « inventé » à l'époque de Moïse. Ils avaient été en vigueur et de plein effet, et CONNUS par l'humanité depuis des siècles!

Comment Abimélec a été épargné de commettre « UN GRAND PÉCHÉ »

La femme d'Abraham Saraï (Sara) était apparemment très belle. Elle était de peau claire, et probablement blond, inhabituel chez certaines tribus basanées dans les terres qu'Abraham traversait. Notez ce qui s'est passé quand un roi local a voulu Sara pour son harem: « Abraham partit de là pour la contrée du midi; il s'établit entre Kadès et Schur, et fit un séjour à Guérar.

« Abraham disait de Sara, sa femme: C'est ma soeur. Abimélec, roi de Guérar, fit enlever Sara.

« Alors Dieu apparut en songe à Abimélec pendant la nuit, et lui dit: Voici, tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle a un mari.

« Abimélec, qui ne s'était point approché d'elle, répondit: Seigneur, ferais-tu périr même une nation juste? [Abimélec savait que le salaire du péché était la MORT].

« Ne m'a-t-il pas dit: C'est ma soeur? et elle-même n'a-t-elle pas dit: C'est mon frère? J'ai agi avec un coeur pur et avec des mains innocentes. 

« Dieu lui dit en songe: Je sais que tu as agi avec un coeur pur; aussi t'ai-je empêché de pécher contre moi. C'est pourquoi je n'ai pas permis que tu la touchasse.

« Maintenant, rends la femme de cet homme; car il est prophète, il priera pour toi, et tu vivras. Mais, si tu ne la rends pas, sache que tu mourras, toi et tout ce qui t'appartient. 

« Abimélec se leva de bon matin, il appela tous ses serviteurs, et leur rapporta toutes ces choses; et ces gens furent saisis d'une grande frayeur. 

« Abimélec appela aussi Abraham, et lui dit: Qu'est-ce que tu nous as fait? Et en quoi t'ai-je offensé, que tu aies fait venir sur moi et sur mon royaume un si grand péché? Tu as commis à mon égard des actes qui ne doivent pas se commettre.

« Et Abimélec dit à Abraham: Quelle intention avais-tu pour agir de la sorte?

« Abraham répondit: Je me disais qu'il n'y avait sans doute aucune crainte de Dieu dans ce pays, et que l'on me tuerait à cause de ma femme.

« De plus, il est vrai qu'elle est ma soeur, fille de mon père; seulement, elle n'est pas fille de ma mère; et elle est devenue ma femme. 

« Lorsque Dieu me fit errer loin de la maison de mon père, je dis à Sara: Voici la grâce que tu me feras; dans tous les lieux où nous irons, dis de moi: C'est mon frère.

« Abimélec prit des brebis et des boeufs, des serviteurs et des servantes, et les donna à Abraham; et il lui rendit Sara, sa femme » (Génèse 20:1-14).

Abimélec connaissait le commandement contre l'adultère; il savait qu'il subirait la peine de mort s'il violait ce commandement. Afin de préserver Sara pour Abraham, et pour le plus grand miracle de la naissance d'Isaac et la lignée qui a suivi, Celui qui est devenu le Christ; le « Porte-parole » de Elohim divin, a révélé la vérité à propos de Sara à Abimélec dans un rêve.

Ensuite, notez comment Dieu a imposé le Sabbat avant la codification de la loi au Sinaï.

Comment Dieu A Testé Israël Pour Voir
S'Ils Garderaient Ses Commandements

Lorsque les gens ont commencé à ronchonner et se plaindre de la nourriture; convoiter la viande dont ils se souvenaient de l'esclavage en Egypte, Dieu les a testé concernant sa loi du Sabbat, le quatrième commandement: « L'Éternel dit à Moïse: Voici, je ferai pleuvoir pour vous du pain, du haut des cieux. Le peuple sortira, et en ramassera, jour par jour, la quantité nécessaire, afin que je le mette à l'épreuve, et que je voie s'il marchera, ou non, selon ma loi.

Le sixième jour, lorsqu'ils prépareront ce qu'ils auront apporté, il s'en trouvera le double de ce qu'ils ramasseront jour par jour » (Exode 16: 4,5).

Dieu a alors réalisé le miracle de faire pleuvoir « la manne » du ciel. Notez le recit: « Le sixième jour, ils ramassèrent une quantité double de nourriture, deux omers pour chacun. Tous les principaux de l'assemblée vinrent le rapporter à Moïse.

« Et Moïse leur dit: C'est ce que l'Éternel a ordonné. Demain est le jour du repos, le sabbat consacré à l'Éternel; faites cuire ce que vous avez à faire cuire, faites bouillir ce que vous avez à faire bouillir, et mettez en réserve jusqu'au matin tout ce qui restera.

« Ils le laissèrent jusqu'au matin, comme Moïse l'avait ordonné; et cela ne devint point infect, et il ne s'y mit point de vers.

« Moïse dit: Mangez-le aujourd'hui, car c'est le jour du sabbat; aujourd'hui vous n'en trouverez point dans la campagne. 

« Pendant six jours vous en ramasserez; mais le septième jour, qui est le sabbat, il n'y en aura point. 

« Le septième jour, quelques-uns du peuple sortirent pour en ramasser, et ils n'en trouvèrent point.

« Alors l'Éternel dit à Moïse: Jusques à quand refuserez-vous d'observer mes commandements et mes lois?   

« Considérez que l'Éternel vous a donné le sabbat; c'est pourquoi il vous donne au sixième jour de la nourriture pour deux jours. Que chacun reste à sa place, et que personne ne sorte du lieu où il est au septième jour.   

« Et le peuple se reposa le septième jour » (Exode 16:22-30). Cela apparaît dans votre Bible QUATRE CHAPITRES AVANT Exode 20, où vous avez lu le récit de la transmission de la loi codifiée, écrite dans la pierre par le doigt de Celui qui est devenu le Christ!

Juste avant que Moïse monta sur la montagne pour recevoir les tablettes de pierre, Dieu a proposé une alliance; un accord entre Lui-même et Israël.

« Moïse monta vers Dieu: et l'Éternel l'appela du haut de la montagne, en disant: Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu diras aux enfants d'Israël:

« Vous avez vu ce que j'ai fait à l'Égypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d'aigle et amenés vers moi. [Note: ceci est une métaphore. « Ailes des Aigles » signifiaient la protection de Dieu, mais ils marchaient, ou montaient sur ​​les animaux. Voir Apocalypse 12:14].

« Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi;

« vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte.   Voilà les paroles que tu diras aux enfants d'Israël.

« Moïse vint appeler les anciens du peuple, et il mit devant eux toutes ces paroles, comme l'Éternel le lui avait ordonné.

« Le peuple tout entier répondit: Nous ferons tout ce que l'Éternel a dit » (Exodus 19:3-8).

Le peuple a accepté d'obéir à Dieu! Rappelez-vous, une alliance est un « accord » entre deux parties AU SUJET de quelque chose. La proposition de Dieu est semblable à un alliance de mariage. Dieu dit: « Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,

« Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Égypte, Alliance qu'ils ont violée, Quoique je fusse leur maître, dit l'Éternel » (Jérémie 31:31, 32).

Qui a brisé l'accord? ILS l'ont fait! Comme l'épouse dans proverbe qui s'enfuit avec le vendeur itinérant, Israël est allé auprès de ses «amoureux»; les nations païennes autour d'eux. Dieu se compare Lui-même à un jeune prétendant qui dit à Israël: « Si vous me mariez, si vous serez fidèle à moi et soyez ma femme, alors je vous aimerai et vous protégerai. Je vous enverrai des pluies en leur saison, les cultures abondantes, une bonne santé et une longue vie, des mariages réussis, les enfants obéissants et heureux; la protection contre vos ennemis, seulement dix pour cent 'de taxation uniforme'; pas de conscription militaire; pas de maladies endémiques qui étaient en Egypte, je ferrai de vous la nation la plus prospère de la terre. Étudiez l'ensemble du chapitre de Lévitique 26, à cet égard, où toutes les bénédictions de l'obéissance, et des malédictions pour la désobéissance sont répertoriés.

Désormais, Dieu a proposé une NOUVELLE alliance! Il dit: « Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple » (Jérémie 31:33). Avez-vous lu quelque part que Dieu a dit qu'Il allait ratifier sa NOUVELLE alliance avec UNE ÉGLISE?

Notez comment les mêmes écritures sont répétées presque mot pour mot dans Hébreux: « Mais maintenant il [Christ] a obtenu un ministère d'autant supérieur qu'il est le médiateur d'une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. 

« En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde.

« Car c'est avec l'expression d'un blâme [il n'y avait pas de "faute" ou faille dans l'alliance elle-même, la faute était avec le peuple rebelle!] que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,

« Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Égypte; Car ils n'ont pas persévéré dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d'eux, dit le Seigneur. 

« Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple » (Hébreux 8: 6-10).

Si les Dix Commandements de Dieu sont inculquées profondément dans votre esprit et votre cœur, ils deviennent une partie de vous - comme une seconde nature! Ce qui est dans votre esprit et votre cœur vous le SAVEZ, et votre conscience est directement lié à cette connaissance. Ceux qui prétendent être d'une « église de la nouvelle alliance » sont-elles des personnes dont les COEURS ET ESPRITS ont les dix des Dix Commandements? Peuvent-ils les réciter? Est-ce qu'ils les croient? Est-ce qu'ils leur OBÉISSENT comme ils peuvent avec l'aide de l'Esprit Saint de Dieu, criant à Dieu pour le pardon s'ils pèchent et n'y arrivent pas?

L'Ancienne Alliance était d'environ une durée de vie physique. Elle impliquait des promesses matérielles, physiques comme ceux énumérés ci-dessus. Mais la Nouvelle Alliance implique des promesses SPIRITUELLE - une vie éternelles! Tout comme dans le cas de l'ancienne, c'est un ACCORD entre Dieu et ceux qu'Il appelle.

Dieu propose: « Si vous allez vous REPENTIR de vos violations de la loi, si vous allez vous baptiser dans l'eau comme un symbole de la mort et l'enterrement de votre ancien moi pécheur, et la résurrection à la vie d'une NOUVELLE « créature en Christ », alors je PARDONNERAI tous vos péchés; vos infractions à mes Dix Commandements, et je placerai mes lois dans le plus profond de votre psyché, dans votre esprit le plus intérieur et votre cœur, et je vous introniserai dans mon royaume ».

Pierre cria, « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit » (Actes 2:38).

Se repentir DE QUOI? Se repentir du PÉCHÉ! Et QU'EST-CE que le péché? «Le péché est la transgression de la loi! » Quelle loi? Les Dix Commandements!

Il n'y avait pas de «faute» dans la loi. La faute était avec les GENS qui ont ENFREINT la loi. L'infraction à la loi était spécifiquement ce qu'ils ont promis NE PAS faire, ils ont promis de GARDER la loi. La PROMESSE, leur ACCORD avait formé l'alliance! Comme un voeu de mariage qui incluait la phrase «aimer, honnorer et OBÉIR », Israël était d'accord avec Dieu. Si Il leur donnerait toutes les BÉNÉDICTIONS qu'il a énumérés, ils seraient fidèles à Lui comme leur Dieu - gardant ses lois, qui les leur ont été donné pour leur plus grand BIEN!

Ne jamais oublier que Dieu à qui nous nous référons constamment signifie Celui qui est devenu Jésus-Christ, et dit qu'il NE CHANGE JAMAIS!

Notez ce que Moïse a dit à propos de la loi: « Voici, je vous ai enseigné des lois et des ordonnances, comme l'Éternel, mon Dieu, me l'a commandé, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession.

« Vous les observerez et vous les mettrez en pratique; car ce sera là votre sagesse et votre intelligence aux yeux des peuples, qui entendront parler de toutes ces lois et qui diront: Cette grande nation est un peuple absolument sage et intelligent!

« Quelle est, en effet, la grande nation qui ait des dieux aussi proches que l'Éternel, notre Dieu, l'est de nous toutes les fois que nous l'invoquons?

« Et quelle est la grande nation qui ait des lois et des ordonnances justes, comme toute cette loi que je vous présente aujourd'hui?

« Seulement, prends garde à toi et veille attentivement sur ton âme, tous les jours de ta vie, de peur que tu n'oublies les choses que tes yeux ont vues, et qu'elles ne sortent de ton coeur; enseigne-les à tes enfants et aux enfants de tes enfants » (Deutéronome 4: 5-9).

POURQUOI la majorité des chrétiens ont été enseigné toute leur vie que la loi était dure, désagréable; lourde, une liste non désirée de choses «à faire et à ne pas faire» que le Christ est venus DÉTRUIRE?

Christ a dit qu'IL était celui qui a parlé à Moïse du buisson ardent. Il dit cela aux pharisiens persécuteurs, et ils ont essayé de le TUER pour cela, parce qu'ils savaient qu'IL prétendait être bien Dieu: « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple » (Jean 8:58, 59).

Si les églises chrétiennes professant de ce monde savaient même cette SEULE simple vérité sur le Christ, ils SAURAIENT que les Dix Commandements n'ont jamais été « aboli! »

Remarquez ce que Dieu [Elohim: «JE SUIS»] dit à Moïse après avoir réitéré la loi, « Oh! s'ils avaient toujours ce même coeur pour me craindre et pour observer tous mes commandements, afin qu'ils fussent heureux à jamais, eux et leurs enfants!

« Va, dis-leur: Retournez dans vos tentes. 

« Mais toi, reste ici avec moi, et je te dirai tous les commandements, les lois et les ordonnances, que tu leur enseigneras, afin qu'ils les mettent en pratique dans le pays dont je leur donne la possession. 

« Vous ferez avec soin ce que l'Éternel, votre Dieu, vous a ordonné; vous ne vous en détournerez ni à droite, ni à gauche.

« Vous suivrez entièrement la voie que l'Éternel, votre Dieu, vous a prescrite, afin que vous viviez et que vous soyez heureux, afin que vous prolongiez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession » (Deuteronome 5:29-33).

Continuellement, Dieu a souligné les GRANDES BÉNÉDICTIONS qui se produiraient si les gens garderaient ses lois justes.

Dix Commandements de Dieu n'étaient que codifiées; écrit dans la pierre, au Sinaï!   Mais ils étaient BIEN CONNUS par les anciens; ils étaient connus par les patriarches! La loi de Dieu était en vigueur et de plein effet bien avant le Sinaï!   Il sera en vigueur et de plein effet dans son royaume!

Notez, « Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront.

« Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Éternel.

« Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre » (Esaïe 2:2-4).

Christ est prophétisé à être le ROI DES ROIS et SEIGNEUR DES SEIGNEURS, STATUANT sur ce monde avec une verge de fer depuis 1000 ans! « A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations.

« Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-même j'en ai reçu le pouvoir de mon Père » (Apocalypse 2:26-27). 

Ne faites aucune erreur! Dieu ne sauvera pas une seule personne qu'il ne peut pas gouverner!

Vers la fin de la Bible, l'Eglise de Dieu est décrit comme une ÉGLISE QUI GARDE LES COMMANDEMENTS: « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre au restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus » (Apocalypse 12:17).

Qu'en est-il de vous? Êtes-VOUS quelqu'un qui comprend ce qu'EST le péché? Savez-vous que, lorsque nous nous repentons du péché, et Dieu nous pardonne, Il attend de nous « d'aller, et ne plus pecher »? Êtes-vous QUELQU'UN qui est membre d'une église « qui garde les commandements de Dieu »?

Notez le tout dernier chapitre de la Bible: « Heureux ceux qui observent ses commandments, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville! » (Apocalypse 22:14 OST).

Le LOGOS divin, ou porte-parole de Elohim; Celui qui est devenu Jésus-Christ; Celui qui a dit qu'il a parlé à Moïse à partir du buisson ardent; qui s'est appelé «JE SUIS», dit, « JE NE CHANGE PAS! » Il n'est pas venu pour « changer la loi », ou « la faire disparaître » , mais de lever la lettre de la loi à un plan spirituel!

Lequel est le plus contraignant - la commande qui dit «ne pas assassiner», ou la commande qui dit: «Si tu n'aimes pas ton frère dans ton cœur, tu es aussi bon que de l'avoir tué »?

Christ a « MAGNIFIÉ la loi, et l'a rendu contraignant! »

Comme Jésus-Christ, notre Sauveur, Il nous dit aujourd'hui, « Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour » (Jean 15:10).

-Fin-
 Vous pouvez copier et distribuer ces informations seulement avec les amis et famille sans modifications, sans frais et avec pleine crédit accordé à l'auteur et l'éditeur. Vous ne pouvez pas le publier pour le grand public.

Cette publication est destinée à être utilisée comme un outil d'étude personnelle. Veuillez savoir que ce n'est pas sage de prendre la parole d'un homme pour rien, alors prouver toutes choses pour vous-même à partir des pages de votre propre Bible.


L'Association Évangélique Garner Ted Armstrong
P.O. Box 747
Flint, TX 75762
Téléphone: (903) 561-7070 • Fax: (903) 561-4141

Autre littérature GRATUITS disponible sur notre site Web sur Internet:

www.garnertedarmstrong.org/
 

Les activités de l'Association évangélique Garner Ted Armstrong sont payés par les dîmes, offrandes et dons librement donnés par les chrétiens et les collègues de travail qui se consacrent à la prédication de l'Évangile selon Jésus-Christ.